Mobilisation lycéenne

Les lycéens se mobilisent pour un monde meilleur

Le meurtre de Rémi Fraisse sur le site de Siven a déclanché dans toute la France une vaste protestation contre les violences policières. Qui malheureusement ont parfois donné lieu à des actes de vandalismes regrettables. Notamment à St-Denis. On peut naturellement réprouver ces débordements. Lesquels ne sauraient toutefois justifier la condamnation de l’ensemble du mouvement d’une jeunesse qui refuse de voir son avenir compromis.

Au premières loges du contact avec la jeunesse, les parents d’élèves, les enseignants, les syndicats lycéens et étudiants comprennent que ce mouvement est sur le fond une réelle révolte contre le consensus mou qui paralyse notre société avec en corolaire la montée en puissance d’une répression d’État.

Alors qu’au quotidien notre ville manque cruellement de policiers pour lutter contre les trafics et la délinquance, nous constatons que la révolte de quelques lycéens provoque à elle seule une importante présence policière, avec cars de CRS à tous les coins de rues, alignements de “Robocops” armés jusqu’aux dents bien visibles dans tous les lieux publics.

C’est pourquoi, les parents d’élèves et les organisations syndicales d’enseignants, d’étudiants et de lycéens soutiennent la lutte des lycéens et des étudiants.

Voir ci-dessous les tracts d’appel à ce soutien.

Petit mode d’emploi pour organiser la mobilisation (texte à l’initiative des lycéens et des étudiants) ;

Tract de solidarité enseignante au mouvement lycéen et étudiant ;

Tract de mobilisation.

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire