Le lycée Suger une fois de plus agressé

Ce matin un incendie s’est déclaré simultanément dans deux bâtiments du lycée Suger au Franc-Moisin de Saint-Denis (93). L’enquête le confirmera ou pas mais il semble qu’il s’agit d’actes criminels. Nous les condamnons avec la plus grande énergie si cela est avéré.

Des dégâts ont affecté bâtiments, équipements et travaux d’élèves du BTS audiovisuel.

C’est inadmissible, la longue série de dégradations de notre établissement se poursuit ; mais nous avions averti les autorités rectorales et régionales. Prendre des mesures qui allaient à l’encontre du bon fonctionnement de l’établissement conduirait à une déstabilisation supplémentaire… Au détriment des élèves, des enseignants, des personnels, de l’excellence du BTS, du quartier populaire du Franc-Moisin.

Nous y sommes et la gestion inopérante du lycée y a participé, encore ce matin.

Nous sommes habilités à poser des questions : quelles mesures préventives ont été prises alors que des rumeurs circulaient depuis la veille ? Pourquoi les moyens d’alerte et de lutte contre l’incendie n’ont pas totalement fonctionné ? Pourquoi moyens et travaux du BTS n’ont-ils pas bénéficié de sécurisation ?

Et la question majeure pour nous c’est l’ensemble des décisions vis-à-vis du lycée Suger qui ne lui a jamais permis de reprendre pied et développer son potentiel éducatif et de réussite ; tout en bloquant ceux du BTS audiovisuel.

De même les réponses apportées à nos demandes de moyens humains et matériels supplémentaires et qui se sont traduites par 55 000 € de caméras attribuées par la Région, manifestement sans efficacité.

La situation d’aujourd’hui appelle de nouvelles décisions positives dans tous les domaines de la vie de l’établissement et qui permettront de démentir celles et ceux qui en veulent sans doute la disparition. Nous demandons à toutes les autorités, Région, Rectorat, Ville, Agglomération d’en organiser les conditions et de nous y associer.

Il y a urgence. Nous serons vigilants.

Le Collectif de soutien Suger : parents d’élèves, enseignants, élèves du lycée Suger, habitants du Franc-Moisin et de Saint-Denis.

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire