Perte d’heures de cours : Des parents portent plainte contre l’état

Les parents de plusieurs collèges de Saint-Denis ont décidé de porter plainte contre l’Etat pour ses manquements envers la scolarité de nos enfants.

L’Etat ne respecte pas la loi.

L’égalité et la continuité du service public n’est pas assurée sur notre territoire.
Nos enfants subissent de terribles préjudices, ils ratent des centaines d’heures de cours faute de remplacement des professeurs.

Ces absences sont factuellement établi depuis mai 2018, par les parlementaires Kornut Gentil Kokuedo, à un an d’absence sur la scolarité des enfants scolarisés en Seine Saint Denis.

Ce recours des parents n’est pas destiné à mettre l’accent sur une particularité du département, ou sur un collège particulier mais bien à illustrer ce que subissent nos enfants dans les écoles de la République.

La comptabilisation des heures perdues en 2018 2019 nous amène au chiffre de 17 % de cours perdus pour les collégiens sur une année ( 10 classes représentées sur 28)

Nous portons plainte contre l’état avec l’appui de la FCPE pour lui rappeler ses obligations.

Nous demandons à l’Etat une indemnisation financière face aux absences non remplacées que subissent nos enfants.

Cette action reste symbolique.

Nous demandons à l’Etat d’organiser l’obligation scolaire avec suffisamment de moyens.
Dans les instances, les parents constatent la diminution, d’année en année, des dotations horaires. Dans les faits, ce sont moins de professeurs pour nos enfants.

Ce recours est un cri d’alarme pour dire STOP au non remplacement des professeurs.
Nous exigeons PLUS de profs pour nos enfants.

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire