Les parents de Vallès veulent un Centre de Loisirs

Vallès CL2 18-10-14 - copie2 Vallès CL3 18-10-14-Copie2

Les parents de l’Estrée et Vallès se mobilisent pour un Centre de Loisir dans le quartier.

Une centaine de parents des écoles : de l’Estrée et Jules Vallès, se sont retrouvés samedi 18 octobre autour d’un apéro festif.

Ces deux écoles sont parmi les plus importantes de la ville au vu notamment de la rénovation des quartiers qu’elles déservent. Elles comportent 11 classes en maternelle et 18 en élémentaire (la 18° ayant été ouverte cette année entraînant du coup la suppression de la bibliothèque). À elles deux, ces écoles accueillent au total plus de 500 enfants. Malgré quoi, elles ne disposent toujours pas d’un centre de loisir, faute de place suffisante.

Or, avec l’avènement de la réforme sur les rythmes scolaires et le changement des horaires scolaires, le Centre de loisir est devenu un prolongement pratiquement indispensable – voire “obligatoire” – pour les enfants dont les parents ne peuvent pas les récupérer dès 15h45. La montée de la fréquentation des centres de loisirs sur la ville dépassant toutes les prévisions en ferait à elle seule la démonstration.

À la rentrée, la ville avait bien répartis les enfants dans les Centres de loisirs les plus proches : Victor Hugo et Jules Guesde, obligeant les enfants à se déplacer dès la fin des cours. Répartition, qui dans les premiers jours après la rentrée, a connu quelques errements, des parents allant récupérer leurs enfants dans un des centres, alors qu’il était dans l’autre. Bref, quelques confusions regrettables.

Mais au-delà de l’anecdote, si les parents se sont mobilisés, c’est pour obtenir de la ville qu’elle construise le centre de loisir manquant. Ce qui semble possible, puisque juste en face de l’école de l’Estrée, un terrain constructible appartenant à Plaine commune habitat est actuellement en friche. Il permettrait de construire le Centre de loisir qui actuellement fait cruellement défaut…

Les enfants concernés en ont même fabriqué la maquette, exposée le 18 octobre rue Desobry.

Alors, YA + K ?

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire