Parents : Quelles seront les contraintes lors de la reprise de l’école ?

Dans le cadre du dé-confinement de notre pays les écoles vont progressivement rouvrir. A Saint-Denis la réouverture est prévue à partir du 18 mai. Elle concerne 8 groupes scolaires et les élèves des écoles maternelles ne seront pas accueillis (sauf situation exceptionnelle). La restauration scolaire sera assurée et obligatoire pour limiter les flux, elle se fera dans les classes, avec des repas froids (non facturés aux parents). L’accueil de loisirs après l’école et le mercredi (pas d’accueil du matin) sera assuré.

Maintenant la mise en place du protocole sanitaire implique nécessairement que tous les enfants ne pourront pas revenir en classe pleine (groupe 12 élèves maximum), néanmoins l’instruction continuera à être obligatoire! Le travail à distance avec les enseignants restera donc la pratique majoritaire pour les élèves de Saint Denis.

Le retour à l’école se fera sur la base du volontariat des familles et des publics prioritaires

Les parents jouent un rôle essentiel et actif dans cette rentrée.

Les parents ne pourront plus rentrer dans l’école. Vous pourrez accompagner les enfants jusqu’à l’entrée extérieure de l’école où un accueil sera organisé par le directeur/ de la directrice de l’école.

Les familles devront prendre la température de leur enfant avant le départ pour l’école. L’enfant ne devra pas se rendre à l’école si sa température est supérieure à 37,8°C.

Les enseignants et tous les autres adultes référents (animateurs, AVS…) porteront un masque. Pour les élèves, le port du masque n’est pas obligatoire en élémentaire te prohibé en maternelle. Il est néanmoins possible en élémentaire : si vous avez des masques et que vous voulez que votre enfant en porte, vous pouvez lui en mettre un avant de partir. N’oubliez pas que les masques ne doivent pas être gardés plus d’1/2 journée (ils deviennent humides au bout d’un moment) et doivent être jetés après ces 4h d’utilisation si ce sont des masques jetables. Les masques en tissus, doivent être lavés à 60° après avoir été portés à l’extérieur, et ne sont lavables qu’un certain nombre de fois (entre 5 et 30 fois en fonction du masque, à chaque lavage, le tissu devient plus serré, et au bout d’un certain nombre de lavages, il n’est plus possible de respirer au travers, ils ne sont donc plus utilisables comme masque.

Pour faciliter la distanciation, les horaires seront aménagées pour que les entrées et les sorties soient échelonnées. Une distance minimale de 1m doit être respecté, toute la journée, pour tous, dans et aux abords des écoles. Ainsi, avant d’entrer à l’école, une file devra se former avec une distance d’1m entre chaque famille, comme ce qui se passe actuellement devant les commerces. Si vous avez plusieurs enfants dans plusieurs classes différentes, ils ne pourront sans doute pas tous arriver et partir en même temps. Pour limiter le nombre d’élèves présents, une rotation des élèves pourra être mise en place (classe un jour sur deux ou une semaine sur deux par exemple).

Les parents auront un rôle actif dans les explications, le respect des gestes barrières de leur enfant et la mise à disposition de mouchoirs en papier jetable. Avant le retour en classe, pour que les gestes barrières deviennent automatique avec le temps, nous vous conseillons d en parler avec vos enfants ; comme de l’importance du lavage des mains par exemple : quand il retournera à l’école il devra  le faire une dizaine de fois par jour minimum.

Le site internet «e-Bug!» : validé par l’éducation nationale propose des ressources pour aider les enfants comme les adultes à s’approprier les gestes barrières.

Les enfants auront un long rappel le jour de la rentrée sur les gestes barrières et les contraintes qu’ils imposent, résumées ci-dessous :

  • Les enfants devront garder une distance d’1m entre eux et leurs camarades, toute la journée, pendant la classe, la cantine et même pendant la récréation. Les enfants auront droit à des récréations, mais ils ne pourront pas jouer comme d’habitude, les jeux de ballons sont déconseillés.
  • Les enfants devront se laver les mains à l’école :
    • A l’arrivée
    • Avant de rentrer en classe au retour des récréations
    • Avant et après chaque repas
    • Avant d’aller aux toilettes et après y être allé
    • Après s’être mouché, avoir toussé, avoir éternué
    • S’ils touchent un objet collectif
    • Le soir avant de rentrer chez eux

Les classes seront réaménagées pour garder une distance d’1m entre les bureaux des enfants. Les enfants devront limiter leurs mouvements en classe, et ne pourront pas se prêter leurs crayons ou stylos. Néanmoins il est prévu qu’en cas de prêt, si cela est vraiment est nécessaire, le matériel soit désinfecté avant d’être prêté (lingettes désinfectantes).

Les enfants ne seront pas forcément dans leur classe habituelle, ni avec l’enseignant habituel.

Les sols, tables et chaises seront nettoyées et désinfectées tous les jours. Les zones fréquemment touchées seront nettoyées et désinfectées plusieurs fois par jour :

  • Toilettes (tous les éléments touchés par les enfants)
  • Poignées de porte, interrupteurs, rampes d’escalier, claviers, écrans, souris

Dans la mesure du possible, les portes resteront ouvertes pour que les enfants n’aient pas besoin de les toucher.

En cas de symptômes à l’école, l’élève sera isolé et ses parents avertis qu’ils doivent venir le récupérer très rapidement. Des dépistages pourront être organisés dans l’école pour les élèves ayant été en contact avec l’élève malade s’il est testé positif au COVID-19.

Il reste des points en suspens dans le protocole fourni par l’éducation nationale :

Il n’est pas clairement indiqué que toutes les familles de l’école seront averties si une personne est testée positive au COVID-19, ni si l’école sera fermée Les modalités seront définies par les autorités sanitaires et académiques

Si vous avez des questions, contactez la FCPE St Denis !

Groupes scolaires ouverts Écoles élémentaires rattachées

Écoles Écoles élémentaires rattachées
HUGO-BALZAC SEMARD, SEMAT, GUESDE
DIEZ-MADIGOU LANGEVIN, SORANO
PASTEUR-CALMET BLERIOT, SAINT-EXUPERY
JOLIOT CURIE COSMONAUTES
DE CHAMBRUN VILAR, VALLES, SEMBAT
RODIN – RENOIR    DESCARTES, LOUISE MICHEL, CARSON
ANATOLE FRANCE ROBESPIERRE, LILI BOULANGER, PINA BAUSCH
TAOS AMROUCHE CASARES, CESAIRE, GUTENBERG, SAINT-JUST, LACORE, NIKI DE SAINT PHALLE

Personnels indispensables à la reprise

Selon les éléments préfectoraux :

  • Tout personnel travaillant en établissements de santé publics/privés : hôpitaux, cliniques, SSR, HAD, centres de santé…
  • Tout personnel travaillant en établissements médico-sociaux pour personnes âgées et personnes handicapées : maisons de retraite, EHPAD, USLD, foyers autonomie, IME, MAS, FAM, SSIAD…
  • Les professionnels de santé et médico-sociaux de ville : médecins, infirmiers, pharmaciens, sages-femmes, aides-soignants, transporteurs sanitaires, biologistes, auxiliaires de vie pour personnes âgées et handicapées…
  • Les personnels chargés de la gestion de l’épidémie des agences régionales de santé (ARS) des préfectures et ceux affectés à l’équipe nationale de gestion de la crise.
  • Les personnels affectés aux missions d’aide sociale à l’enfance relevant des conseils départementaux ainsi que des associations et établissements publics concourant à cette politique (assistants de service social, techniciens d’intervention sociale et familiale, médecins, infirmières puéricultrices, sages-femmes et psychologues).
  • Les personnels des services funéraires
  • Les personnels de la police municipale
  • Les personnels guichetiers de la Poste

Source illustration : Coeur D’artiflo https://www.facebook.com/naty.flo.9

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire