T’es où l’école

 

BelleEtoile

Où t’es, école, t’es où ?

Mardi 17 mars

Rencontre de parents et d’enseignants

à la Belle Étoile

 

Pas forcément très nombreux, mais résolus et déterminés, telle était l’humeur des parents et des enseignants qui avaient fait le déplacement jusqu’à la Belle Étoile à La Plaine. Curieusement, les Pantinois, Audonniens, Alberviliens et Spinsiens s’étaient plus facilement déplacés que les Dionysiens ?

Mais l’essentiel n’est pas là. Ce qu’il faut retenir de cette réunion et des nombreux témoignages qu’elle a suscité, c’est que manifestement le décalage entre les discours de la ministre de l’Éducation et la réalité que rencontrent parents et enseignants sur le terrain est grand. On peu même parler d’un fossé dont la tendance serait de se creuser de plus en plus, car si l’on compare la situation de l’enseignement sur nos villes depuis une dizaine d’années, les choses vont de mal en pis.

Il semble bien que dans la contradiction entre mener une politique d’austérité et accorder une priorité nationale à l’éducation, ce soit l’austérité qui l’emporte.

Une austérité qui touche de plein fouet nos villes et leurs populations, avec en première ligne les services publics. L’éducation nationale n’échappe pas à cette règle de fer même sanctuarisée, et l’enseignement dans notre département déjà défavorisé s’enfonce de plus en plus dans une crise sans précédent. Ça n’est partout le cas, d’autres département, Paris notamment, tirent leur épingle du jeu. 47% ce sont les moyens de plus dont dispose l’enseignement à Paris. D’où ce constat terrible, nos enfants ne sont pas traités de manière égalitaire avec ceux qui habitent derrière le périphérique.

Le collectif des parents du 93, les Bonnets d’Âne et la Fcpe de Saint-Denis continuent la mobilisation et envisagent des actions, dont nous vous tiendrons informés.

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire