Communiqué de la FCPE et des syndicats du personnel éducatif du lycée Paul Eluard- Saint-Denis, le 19 juillet 2017

Le bac, c’est bien, avoir une affectation post-bac, c’est encore mieux !
Réunis ce lundi 17 juillet 2017, autour d’un nombre important de néo-bacheliers du lycée Paul Eluard sans affectation post-bac, les représentants des parents d’élèves et syndicats du personnel éducatif déplorent que le droit pour chaque bachelier de pouvoir poursuive les études de son choix soit bafoué, laissant sur le bord de la route des milliers de jeunes sans perspectives d’avenir. La réussite au baccalauréat a un goût amer pour ces 42 bacheliers qui ont réfléchi, construit durant des mois, parfois des années, leur projet professionnel et le parcours d’études approprié pour sa réalisation.
Le service APB (Admissions Post Bac), moyen technique permettant de recueillir les vœux d’orientation post-bac des élèves en classe de terminale, engendre en fait l’arbitraire et ne sert qu’à masquer l’incurie du gouvernement qui n’offre pas suffisamment de places aux futurs étudiant-es, en ne construisant pas le nombre d’écoles et d’universités nécessaires.
Au lycée Paul Eluard de Saint-Denis, comme dans d’autres lycées de l’académie, la situation est alarmante. Au 18 juillet, 9% des élèves n’ont aucune proposition et se voient contraint-e-s de se positionner via la procédure complémentaire sur une filière par défaut, quand cela leur est permis.
Même les demandes pour une formation labellisée « pastille verte », c’est-à-dire avec davantage de places disponibles, dont il était exigé des élèves qu’elles et ils en formulent au moins une, ont été massivement refusées dès la première phase, sans que les raisons ne soient clairement formulées. Cette situation a un effet démobilisateur et anxiogène chez ces néo-bacheliers, dont l’avenir est ainsi gravement compromis, alors qu’ils ont obtenu le sésame tant attendu.
C’est pourquoi nous, parents d’élèves, enseignants, élus de la ville, citoyens attachés au principe d’égalité et à la réussite pour tous, apportons notre soutien et accompagnerons des bacheliers du lycée Paul Eluard (et notamment d’autres établissements concernés) au rectorat de Créteil ce vendredi 21 juillet afin d’exiger l’application de la loi et la garantie d’une inscription dans la filière choisie dès la rentrée de septembre.
Un départ collectif de Saint-Denis (parvis de l’hôtel de ville) est prévu vendredi 21 juillet à 13H00.
Contact presse : Malika CHEMMAH (FCPE lycée Paul Eluard) : 0665751742

Share this...
Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *